igrc

 
Edition du mercredi 28 janvier 2015
Numéro 1073 - www.lekotidien.fr
Guyane – 1,5 kg d'or saisis sur la Mana !
altMardi dernier – le 20 janvier - sur réquisition du procureur de la République et à la demande du préfet de la Guyane, les militaires des pelotons d'intervention de la Guyane, aidés de ceux de la garde républicaine, ont été déposés pour infiltrer de nuit, "un lieu réputé pour l'orpaillage illégal."
Les militaires ont procédé à l’interpellation "en pleine forêt" de trois individus en possession de plusieurs sachets contenant de l'or natif, pour un poids total de 1,5 kg. Ces garimpeiros étaient à bord de deux pirogues et tentaient de passer le Saut Patawa sur la Mana.
Tous ont été extraits par hélicoptère, placés en garde à vue au sein de la cellule investigation orpaillage de la Gendarmerie de Guyane, et devaient être déférés devant la justice. Les forces de l'ordre ont également saisi plusieurs équipements "en relation directe avec l'orpaillage illégal".

Guyane – Indice des prix à la consommation : +0,1% en décembre
L'Insee a publié hier l'indice des prix à la consommation des ménages pour décembre 2014. Si l'indice est "quasi stable" par rapport au mois précédent (+0,1%), la hausse sur un an est un peu plus élevée, de l'ordre de +0,3%.
Les prix de l'alimentation sont en grande partie responsables de la "stabilité" de l'indice, puisqu'ils reculent de 1,1%, sous l’effet de la très forte baisse des prix des produits frais (–5,7% ; –0,8% sur un an). En effet, les prix des fruits frais chutent de 7,8% et ceux des poissons frais de 7,0% entre novembre et décembre.
Les prix des services augmentent (+0,9% et +0,6% sur un an), de même que ceux des produits manufacturés (+0,3% et +0,3% sur un an). En revanche, la baisse des prix de l'énergie continue rapporte l'Insee : -1,4% après une baisse de 1,3% en novembre 2014, mais sur un an, ces prix restent stables.
 

rdi

 

guyane1ere

 
Edito - Chefs d'entreprises préparez-vous, la génération Z arrive…
altVous qui avez aujourd'hui des enfants ou petits-enfants nés après 1995, il va falloir vous former ou prendre votre retraite avant que la déferlante ne s'abatte sur votre entreprise.
C'était déjà difficile avec les Y (né entre 1980 et 1995), zappeurs, frondeurs, peu soucieux de la hiérarchie, ce sera encore plus redoutable avec les suivants si on en croit la première étude réalisée sur cette génération auprès de 3.200 jeunes par BNP Paribas et The Boson project.
Tous ces jeunes, dont le contact avec l'entreprise s'est souvent limité à un stage de 3ème, ont des mots très forts pour la qualifier comme "dur", "impitoyable", "compliqué", "difficile", "ennuyant" voire même "triste".
C'est sans aucun doute les conséquences de tous les mots entendus ces dernières années avec la crise, les licenciements, délocalisations et autres précarisation de l'emploi.
En un mot l'entreprise est vécue comme stressante et ceux qui les accueilleront devront savoir se transformer pour les attirer.
alt
Les "Z" veulent, outre l'argent, de l'amusement et de l'épanouissement, du fun plutôt que de l'ennui.
Hipsters, bobos, intellos, geek, encore plus que la génération Y, les Z présentent la particularité d'avoir un sentiment de multi-appartenance.
Quant au leadership dans l'entreprise ils n'attachent aucune importance aux diplômes de leur patron (3%) ni même à son autorité (22%) mais le jugent plutôt sur sa capacité à faire confiance à son équipe (67%) et sur son écoute (62%).
L'entreprise, une appli comme une autre qu'on zappe quand on en a marre ? (…)
 
(…) Impatients, créatifs, connectés et débrouillards, ils sont exigeants et nous devrons apprendre leurs codes pour ne pas risquer la déconnexion totale.
Dernier enseignement, et non des moindres, 47% des Y souhaiteraient créer leur entreprise, ce qui montre bien que le rapport au travail est lié à une volonté de liberté.
 
Alors au boulot les X (années 60 à 80) pour préparer l'entreprise de demain… TM
 

Communiqué

L’Office de Tourisme de Cayenne vous informe de la nouvelle édition du Marché Nocturne, spécial Carnaval, le jeudi 29 janvier, de 17h à 23h au marché central. Au clair de Lune, vous pourrez découvrir Cayenne  ainsi que ses produits locaux, la promotion de sa musique traditionnelle, de sa gastronomie avec ses douceurs créoles auprès de nos artisans.
Une animation carnavalesque assurée par le groupe "les Kanibals", "Akouman", un défilé de robes de Touloulous par l’Association MO vous sera présenté, et une animation Dj. Pour l’occasion, venez prendre part à l’atelier de création de masques carnavalesques, pour enfants et adultes, avec l’association Audace.
 
Pour retrouver nos annonceurs cliquez sur le lien sous l'image.

alt
http://goo.gl/FviU0J

 

digicel

 

entredeux

 

cyphoma

 

digicel

Guyane – Le Parti Socialiste Guyanais et le Medef demandent à l'Etat "d'assumer ses responsabilités"
altChacun l'a fait savoir à sa manière par voie de communiqué… Le PSG, en soutenant le député-maire de Matoury, Gabriel Serville, et sa posture dans le "conflit" qui oppose les occupants illégaux des terrains de M Abchée et leur propriétaire ; et le Medef, en prenant parti pour le chef d'entreprise qui ses trouve dans une situation "inadmissible et intolérable."
Le maire de la commune avait dit reconnaître "les situations de souffrance exprimées par certains", mais "ne saurait admettre que soient bafouées les lois fondamentales de la République, et notamment le droit de propriété". Il s'était donc positionné comme "médiateur".
Son parti politique a donc fait appel à "tous les Guyanais" pour le soutenir, en précisant que "le combat n’est pas contre les immigrants étrangers et leurs indiscutables besoins de logements. Mais ces besoins ne sauraient se traduire par l’occupation illégale et sans contrôle de tous les terrains qui semblent inoccupés". Le PSG s'en prend donc à l'Etat, "responsable de l'ordre dans le pays, et par ailleurs responsable de la présence de populations étrangères en situation régulière où non", et lui demande "d'assumer ses responsabilités".
Du côté du Medef, on veut "encore croire aux valeurs de la loi et aux vertus de la République", mais le mouvement patronal dit ne pas pouvoir "rester insensible devant une telle aberration" qui "pouvant se répéter demain, ne peut qu'être un frein au développement économique de la Guyane". Il demande donc aux pouvoirs publics "d'appliquer la loi, toute la loi", plutôt que de "donner un mauvais signal de faiblesse et de permissivité aux illégaux".
L'Etat a assuré qu'il agirait sous deux mois pour "aider" M Abchée à expulser les occupants illégaux de ses terrains.
Culture – Demis Roussos ne chantera plus…
altOn n'entendra plus son timbre aigu qui cadrait mal avec son physique imposant. Demis Roussos, qui a été pendant des décennies l'une des grandes voix de la variété internationale, aussi célèbre pour ses tubes que pour sa silhouette imposante et ses tenues bariolées est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à Athènes à l'âge de 68 ans.
Il connut une gloire internationale avec le groupe Aphrodite's Child, dont il fut le chanteur et le bassiste. "Rain and Tears", composée par Vangelis avec des paroles de Boris Bergman, fut dans le monde entier l'une des chansons phares de 1968. Puis il se lance en solo, et grâce à des tubes comme "We Shall Dance" (1971), "Loin des yeux loin du coeur" (1978), "Quand je t'aime" (1987) et "On écrit sur les murs" (1989), on estime que Demis Roussos - de son vrai nom Artémios Ventoúris Roúsos - a vendu près de 60 millions de disques à travers le monde au cours de sa carrière.

Handball – Les Bleus en quart
La France s'est largement imposée face à l'argentine aux Mondiaux de handball (33-20), ce lundi, à Doha. Portée par une défense extraordinaire devant un Thierry Omeyer de gala, les "Experts" se sont qualifiés pour les quarts de finale. Cette victoire est un grand pas sur la voie des JO-2016 à Rio. Les Français affronteront mercredi la Slovénie.

Cyclisme – Armstrong n'en finit pas de jouer de la trompette sur la lune…
altL'ancien coureur américain, convaincu de dopage et déchu de ses sept victoires dans le Tour de France, entre 1999 et 2005, estime qu'il "tricherait probablement à nouveau" si nous étions en 1995, une époque où "le dopage était complètement généralisé". Plus rien de surprenant… Il a du reste estimé qu'il avait "gagné les Tours" qui lui ont été retirés. Pour le coup……

jeunegueule

ATG

Communiqués

La Canopée des Sciences et le Parc Amazonien de Guyane ont le plaisir de vous inviter à un nouveau café des sciences, le jeudi 5 février à 18h30 au Bar des Palmistes à Cayenne, organisé en partenariat avec le CNRS Guyane (Observatoire Hommes Milieux),  et la municipalité de Camopi. Sur le thème "Oyapock : Cartes Teko et Wayãpi, ou la mémoire retrouvée des habitants de l'Oyapock et de la Camopi."
Toutes les informations concernant ce rendez-vous sont disponibles sur le site de la Canopée des sciences.

La Ville de Cayenne présente dans le cadre de "Cayenne fait son Cinéma" : Orphée Noir de Marcel Camus Film franco-italien se situant au Brésil Palme d’or au Festival de Cannes 1959. Le mercredi 28 janvier en Salle de délibérations de l’Hôtel de ville de Cayenne à 19h. Entrée libre et sans inscription. Conférence-débat animé par Gérard POLICE, Docteur en civilisation brésilienne, maître de conférences à l’Université de Guyane.
Direction des Affaires Culturelles et de la Coopération  de la Ville de Cayenne : 0594 35 20 51 – culture@ville-cayenne.fr

Le CNRS Guyane organise un évènement autour de la présentation en Guyane de l'ouvrage "Ecologie tropicale, de l'ombre à la lumière". Cet évènement se tiendra Jeudi 29 janvier, Amphithéâtre de l'ESPE, Pôle universitaire de Guyane, site de Troubiran, Cayenne. De 9h à 11h. La séance s'accompagnera d'une exposition de photographies issues de l'ouvrage, présentée dans le hall de l'ESPE et le bâtiment de vie universitaire. La séance est ouverte à tous. Accès libre et gratuit.
 

bureauvallee

 

ATG

 
National – La Loi Macron entre en débat à l'Assemblée nationale
Le projet de loi Macron pour la croissance et l’activité, censé lever des "blocages" de l'économie, est arrivé lundi dans l'hémicycle de l'Assemblée pour deux semaines de débats. Professions réglementées, épargne salariale, et surtout travail du dimanche : le ministre de l’Economie a présenté et défendu son texte, susceptible de mettre à nouveau en lumière des divisions internes à la gauche mais aussi à la droite. Le travail du dimanche figure parmi les réformes les plus contestées, notamment chez les frondeurs du PS.
alt"Cette loi offre une opportunité pour les responsables politiques que nous sommes : elle permettra de nous prouver à nous-mêmes, à tous les Français, que nous sommes capables de bouger, que nous ne sommes prisonniers d'aucun dogme, ni d'aucun intérêt en place", a plaidé le ministre de l'Economie. "Elle nous autorisera à être plus exigeants avec nos partenaires et avec l'Europe. Comment leur demander plus, si nous ne faisons pas nos réformes nous-mêmes ?", a-t-il ajouté.
Même s’ils le disent sur un ton moins vigoureux depuis les attentats commis en région parisienne, les « frondeurs » du PS et d’autres membres du groupe socialiste veulent que l’exécutif amende les articles consacrés à l’extension du travail dominical. Une bataille dans laquelle s’impliqueront également les écologistes et le Front de gauche.
La droite, de son côté, a l’intention de monter au créneau pour défendre les professions réglementées, dont les conditions d’exercice et la tarification vont profondément évoluer. Il faut aussi s’attendre à une offensive des Verts à propos des dispositions relatives au logement et au droit de l’environnement.
Pour marquer le coup, des opposants au projet de loi ont manifesté hier à Paris. La CGT, FO et Sud organisaient le défilé pour dénoncer le travail dominical.

formacom

acdtp

Le parti Syriza remporte les élections et va donner du fil à retordre aux créanciers de la Grèce
altC’est une large victoire que le parti anti-austérité Syriza a obtenu dimanche. La main des électeurs grecs n’a pas tremblé. En portant au pouvoir le parti de la gauche radicale qui a promis de tourner le dos à la politique d’extrême rigueur menée depuis six ans sous la tutelle tatillonne de ses créanciers internationaux, les Grecs ont exprimé toute leur exaspération. De l’espoir aussi.
Les adversaires de l'austérité ont donc pris lundi les commandes en Grèce, sous la houlette du nouveau Premier ministre de gauche radicale Alexis Tsipras, dont l'alliance avec un parti de droite souverainiste pour gouverner laisse augurer de négociations difficiles avec l'Union européenne.
L'Europe a d'ores-et-déjà prévenu Alexis Tsipras, 40 ans, qu'elle n'était pas prête à effacer la dette du pays dont Syriza réclame la restructuration. Or, c'est la ligne la plus ferme vis-à-vis des créanciers UE et FMI qui semble l'avoir emporté avec l'annonce d'un accord de gouvernement entre Syriza et le petit parti de droite souverainiste des Grecs indépendants (Anel).
Les deux formations vont cumuler une majorité de 162 sièges (149+13) sur les 300 du parlement. Désigné Premier ministre lundi après-midi, processus éclair au lendemain des élections, Alexis Tsipras devrait annoncer la composition de son gouvernement d'ici mercredi.
"Faire partie de la zone euro signifie qu'il faut respecter l'ensemble des accords déjà passés", a affirmé le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, à son arrivée à une réunion des ministres des Finances de la zone euro à Bruxelles. Les partenaires d'Athènes auront une approche "très pragmatique", a-t-il déclaré, mais les problèmes de la Grèce "sont toujours là, ils doivent toujours être résolus", et ils "n'ont pas disparu du jour au lendemain par le simple fait qu'une élection a eu lieu".
Liste des principaux chantiers sur les routes nationales du 26 janvier au 1er février 2015
 
Chantiers réalisés sur la RN1
RN1, entre Mana et ST Laurent, du PR 233+400 au PR 238+000, fauchage mécanique des accotements, prudence.
RN1, entre Iracoubo et Mana, du PR 181+900 au PR 197+000, réparation des glissières de sécurité, prudence.
RN1, entre Sinnamary et Iracoubo, du PR 114+430 au PR 127+360, entretien des ouvrages d'art et hydrauliques sur les secteurs « Yiyi et Sinnamary », prudence.
RN1, entre Kourou et Sinnamary, du PR 69+000 au PR 95+720, renforcement de chaussée, circulation alternée, prudence.
RN1, entre le pont du Larivot et Macouria, du PR 10+000 au PR 20+000, fauchage mécanique des accotements, chantier mobile, prudence.
 
Chantiers réalisés sur la RN2
RN2, entre le giratoire de «Califourchon » et le carrefour de « Stoupan », du PR 10+000 au PR 11+500, réalisation d'accotements, circulation alternée, prudence.
RN2, entre Roura et le pont de la Comté, du PR 30+000 au PR 32+000, curage de fossés, prudence.
RN2, entre Régina et ST Georges, du PR 125+000 au PR 136+000, traitement de chaussée, circulation alternée, prudence.
RN2, entre Régina et ST Georges, du PR 161+800 au PR 165+850, travaux de traitement de chaussée, circulation alternée, prudence.

Par ailleurs, des interventions et des chantiers courants sont réalisés tout au long de la semaine, sur l’ensemble de l’itinéraire. Les usagers sont invités à faire preuve de prudence et à porter une attention particulière à la signalisation annonçant les travaux et interventions pour leur sécurité et celle des agents intervenant sur les voies de circulation.

lekotidien

 

cyphoma