cyphoma

 
Edition du vendredi 25 avril 2014
Numéro 914 - www.lekotidien.fr
Guyane – 13 nouveaux produits dans le "caddy Lurel"
altLa liste des 96 produits de consommation courante soumis à une modération de prix évolue. Ce mercredi le Préfet de région Eric Spitz et le Directeur de la DIECCTE Hartman Tahri en ont rendu compte en préfecture. Les services de l’Etat ont organisés depuis le mois de décembre 5 réunions de négociations sur le Bouclier Qualité Prix, un accord et deux conventions ont été signés avec les commerçants, le prix de l’ensemble du panier est fixé à 305 euros pour l’exercice 2014.
 
Suite aux propositions de l’Observatoire des Prix, des Revenus et des Marges, treize denrées ont été rajoutées ou substituées : la papaye, la dachine, le lait concentré non sucré et la banane plantain font leur entrée, le sucre roux remplace désormais le sucre blanc, et le riz long grain supplante les brisures de riz. Les produits locaux sont plus nombreux : de 6 en 2013 ils passent à 10.
Le bouclier continue de s’étendre en dehors des hypermarchés et supermarchés. L’association FAKIAO, représentante des commerces de proximité, a pris part aux tractations. Elle participera cette année à une campagne auprès des épiciers en espérant obtenir une adhésion massive de leur part. La convention avec ces établissements porte sur une liste de 25 produits d’un montant global de 80 euros.
 
Les tableaux et graphiques présentés lors de la conférence de presse témoignent des efforts et progrès accomplis : ce bouclier des prix permet cette année un gain 14,22%. Mais qu’en est-il du ressenti au moment du passage en caisse ? La disposition instituant obligatoirement dans le panier, un mini panier de 5 fruits et légumes disponibles tout au long de l’année, tend à marquer davantage l’esprit du consommateur en atténuant la fluctuation des prix de cette famille de produits soumis à la saisonnalité.

NME (Néné Mendy)

 

guyane1ere

 

cnes

 
Quand le tourisme devient communautaire… à découvrir en page 3.
 
Guyane – La piscine de Mana sera inaugurée ce weekend
altUn peu plus d'un an après la pose de la première pierre (mars 2013) la piscine de Mana, située à proximité du lycée Léopold Elfort, sera inaugurée samedi après-midi par le Préfet Eric Spitz, et probablement par le Président de Région, Rodolphe Alexandre. Initialement prévu pour décembre 2013, cet "outil de qualité pour les activités nautiques sportives et de loisir" de l'ouest guyanais sera mis à disposition du public (scolaire, associatif ou privé) la semaine prochaine. Le projet aura coûté 5,5 millions d'euros, dont 4,4 pris en charge par la Région. Cette piscine a été pensée dans le cadre du projet de Base Avancée.

Guyane – Pont sur l'Oyapock : ça sent l'inauguration…
Ce jeudi, le préfet recevra les socio-professionnels concernés par l'ouverture de l'ouvrage d'art le plus inutile de Guyane : le pont sur l'Oyapock. Au début du mois, des inspections techniques ont été réalisées côté brésilien sur l'accès au pont et sur les bâtiments de la douane, et ont rendu un avis positif. En mars, un accord concernant les populations des rives du fleuve a été signé à Paris entre les ministres français et brésilien des affaires étrangères… Une fois encore, nous n'avons jamais été aussi proches d'une inauguration !

Guyane – Vega partira lundi pour les étoiles…
Pour son troisième lancement, le "petit lanceur" Vega (VV03) emmènera sur orbite le premier satellite d'observation de la Terre de la République du Kazakhstan : KazEOSat 2. D'un poids de 830kg, il aura pour mission de fournir pendant 7 ans des images haute résolution du territoire kazakh (cartographie, ressources naturelles et agricoles…) Le vol est prévu à 22h35 dans la nuit de lundi à mardi.
 

 
Communiqués

Pour occuper malin vos 8-12 ans du 22 au 25 avril, Comensciences vous propose Big Forces !,  un stage rigolo & intello inédit pour découvrir et jouer avec les forces, les énergies, les mouvements ! Les ateliers ont lieu de 8h30 à 12h30 route de Montabo à Cayenne. ATTENTION : il n’y a que 12 places ! Pour toute information complémentaire ou pour réserver, visitez le site Internet www.comensciences.net et/ou au 0694 26 37 53.

GUYAJEUX pour les vacances de Pâques du 21 avril au 2 mai 2014. Nous organisons des ateliers jeux de société ou loisirs créatifs pour les enfants de 4 a 12 ans. 3 sections : 1. de 9h30 à 11h30 jeux de société; 2. de 14h à 16h jeux de société; 3. de 16h à 18h loisirs créatifs. Pour la semaine JEUX DE SOCIETE du lundi au vendredi 17€/semaine et LOISIRS CREATIFS 55 €/semaine. Ou 5€ la séance jeux de société et 15€ la séance loisirs créatifs. Une collation est offerte. Renseignements ou inscription au 06 94 02 33 03 Au 493, route de la Madeleine à Cayenne. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
 

sagip

 

formacom

 

hertz

 

cheriefm

Guyane – L'air a du mal à être pur
Hier soir encore, l'Observatoire Régional de l'Air de Guyane donnait un indice de 8 (mauvais) pour la qualité de l'air dans le département. Au total depuis le début de l'année, pas moins de 23 jours ont été comptabilisés "au-dessus" du seuil de dépassement. Les particules fines qui occupent les airs peuvent causer des difficultés respiratoires aux personnes sensibles qui sont appelées à être particulièrement vigilantes.

Turquie – Vers une reconnaissance du génocide arménien ?
altLe Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan a officiellement présenté ce mercredi les condoléances de la Turquie aux "petits-fils des Arméniens tués en 1915". Cette déclaration est une première dans l'histoire du pays.Dans un communiqué, le chef du gouvernement turc s'exprime pour la première fois aussi ouvertement sur ce drame survenu entre 1915 et 1917. La Turquie reconnaît que des massacres ont été commis et que quelque 500.000 Arméniens ont péri en Anatolie entre 1915 et 1917, mais elle réfute le terme de génocide. Les Arméniens évoquent, eux, 1,5 million de morts.
"C'est un devoir humain de comprendre et de partager la volonté des Arméniens de commémorer leurs souffrances pendant cette époque", selon le texte. "Nous souhaitons que les Arméniens qui ont perdu la vie dans les circonstances du début du XXe siècle reposent en paix et nous exprimons nos condoléances à leurs petits-enfants", ajoute le texte.

Santé– 22,6 millions de nourrissons n'ont pas bénéficié de la vaccination
Près d'un enfant sur cinq n'est pas vacciné dans le monde, a affirmé mercredi l'OMS. La vaccination prévient deux à trois millions de décès par an, mais 1,5 million d'enfants meurent encore de maladies évitables par les vaccins…
Nature – Les abeilles ne peuvent pas dormir tranquilles…
alt13 ans après les premières plaintes, l'enquête pénale sur la commercialisation par le groupe Bayer du Gaucho et ses conséquences pour les abeilles s'est soldée par un non-lieu, alors que le pesticide fait désormais l'objet de restrictions en Europe.
L'instruction a conclu que d'autres facteurs que ce seul insecticide intervenaient dans la mortalité des abeilles, tels que des parasites comme le Varoa, le frelon asiatique ou la perte de diversité des cultures. Si les apiculteurs reconnaissent la multiplicité des causes, ils soutiennent que les pesticides en sont la principale. 
L'Union nationale de l'apiculture française (UNAF), partie civile dans cette affaire, a dit avoir fait appel de ce non-lieu.

Ukraine – Un vieux relent de rideau de fer…
altUne compagnie de 150 hommes de la 173e brigade aéroportée de l'armée américaine est arrivée mercredi en Pologne, suite à la décision de Washington de renforcer son engagement dans un contexte de tension avec la Russie sur l'Ukraine. 450 autres soldats sont attendus dans les prochains jour dans les pays baltes…
Ce geste "est l'expression concrète des obligations qui nous lient en matière de sécurité en Europe", a souligné le contre-amiral. "C'est un message adressé à Moscou"
Après quelques jours d'espoirs d'apaisement avec la signature d'un compromis international à Genève, le ton est monté de nouveau entre Moscou et les Occidentaux qui déploient leurs troupes près des frontières ukrainiennes.
Mais l'annonce de ce nouveau déploiement ne semble pas inquiéter outre mesure Moscou. La Russie s'est dite prête mercredi à intervenir si ses intérêts étaient menacés dans l'est de l'Ukraine, après la relance d'une "opération antiterroriste" par Kiev contre les séparatistes.

jeunegueule

nouhchaia

Communiqués

Le Musée des cultures guyanaises propose 4 ateliers de pratiques artistiques pendant les vacances de Pâques. Place au jeune public auquel on révèlera les usages de la flûte en bambou, le street art et l’art du dessin sans complexe !
 
Comment faire une flûte en bambou ? 22 avril de 9h à 11h, Maison du 54, rue Mme Payé - Participation : 15 € - dès 8 ans
 
T-shirt Pop ! 23, 24 et 25 avril 2014 de 9h à 11h - Maison du 54, rue Mme Payé – Participation : 20 € - dès 10 ans
 
Portraits décomplexés – parent/enfant 30 avril 2014 de 9h à 10h30 - Maison du 54, rue Mme Payé – Participation : 20 € (duo parent-enfant) - dès 8 ans
 
Portraits décomplexés - ados 30 avril 2014 de 10h30 à 12h - Maison du 54, rue Mme Payé – Participation : 10 € - dès 10 ans
Places limitées, réservation conseillée au 0594 28 27 69, ou directement à l’accueil de la Maison traditionnelle créole du 54, rue Mme Payé à Cayenne. Découvrez à cette occasion la nouvelle exposition du Musée des cultures guyanaises COMPLEMENTS D’OBJETS : quatre ans d’acquisitions au Musée. Jusqu’au 8 novembre 2014.

La mairie de St Laurent du Maroni présente la 6ème édition du Festival des Cultures Urbaines, du 26 avril au 3 mai. Au programme : la Block Party, un battle hip-hop, une soirée dancehall, du cirque, des soirées, du live, des Djs, de la danse... et près d'une quinzaine d'ateliers gratuit !!! Toutes les infos et la programmation sur www.culturesurbaines-guyane.fr 

Les Artisanales de l’Est se dérouleront les 26 et 27 avril 2014 à Roura de 10h à 22h. Au programme des visites guidées, conférences, jeux, concerts et restauration. Possibilité de réserver des randonnées et des visites du village amérindien Favard.
 

nouhchaia

 
Edition KreolSI - 28, Avenue de la Liberté - 97300 Cayenne / Directeur de publication: Thierry Maquaire - info@lekotidien.fr / Publicité: pub@lekotidien.fr / 0694.90.16.28

Cnes

 
Quand le tourisme devient communautaire…
 
altLors des Artisanales de l'Est qui se tiendront à Roura ce weekend, l'occasion sera donnée à de nombreux artisans des 4 communes de l'Est (Roura, Régina, St-Georges et Ouanary), de présenter leur travail et leurs savoir-faire aux visiteurs et autres curieux présents. Ce sera également l'occasion pour les amérindiens du village Favard (situé sur la commune de Roura, à une quinzaine de minutes de pirogue du bourg) de faire connaître leurs traditions, leur village et son environnement.
L'association Walyku (qui regroupe les habitants du village) proposera des stages de fabrication d'artisanat (colliers de perles et de graines), une visite-découverte du village Favard (histoire, traditions et mode de vie des amérindiens, initiation au tir à l'arc), une randonnée sur le chemin du Roy, layon du 18e siècle qui relie actuellement la route de Kaw au village (réhabilité entre autre par l'association, qui mènera la visite avec un guide du PNRG), et présentera également sa démarche pour mettre en place une offre de tourisme communautaire sur le village Favard…
 
Qu'est-ce que c'est ?
Ce principe de tourisme, qui a timidement commencé dans les années 80-90 et qui s’est désormais développé partout dans le monde, réside dans l'idée que les villages des populations autochtones d'un territoire peuvent offrir aux touristes des prestations liées à leurs cultures, leurs traditions, en "invitant" les touristes intéressés à venir découvrir leur vie. Un style de tourisme qui créé de l'emploi et une économie pour ces villages souvent reculés, et qui a l'immense intérêt pour ces populations de revaloriser leurs cultures, leurs langues, leurs traditions, en favorisant la réappropriation de celles-ci auprès des Anciens. L'étonnement et la fascination des touristes face à leur culture fait généralement prendre conscience aux populations autochtones de leur valeur et de leur identité.

nouhchaia

kotidien

Le tourisme communautaire enfin en Guyane ?
altCéline Laporte, fondatrice de l'association Peupl'en Harmonie porte ce projet. "L'idée est née quand je suis allée au Sénégal dans un village reculé à plusieurs jours de route de Dakar" alors qu'elle faisait ses études supérieures en métropole. "Pourquoi cela n'existe pas en Guyane ?" En effet "la particularité de la Guyane c’est la diversité culturelle. Il y a beaucoup d'ethnies et de communautés différentes et ils ont chacun une grande richesse culturelle et traditionnelle ! Et quelqu'un qui viendrait en Guyane avec l’envie de rencontre et de découverte culturelle serait ébahi !" Née à Kourou, Céline a eu l’habitude très jeune d’aller un peu partout en Guyane et en particulier à Antecume-Pata où dit-elle "j'ai créé des liens forts avec les Wayanas…"
Et c'est à la suite de ses études de tourisme et de son étude au Costa-Rica sur le secteur du Tourisme Rural Communautaire, qu’elle fonde, en 2009, l'association "Peupl'en Harmonie" qui a pour objet "d'accompagner les villages de Guyane dans la mise en place de projets touristiques communautaires et le développement de projets de volontariats" (recevoir des jeunes et des étudiants étrangers dans les différentes communautés et envoyer de jeunes guyanais découvrir d'autres projets de ce type dans le monde…).
Il ne restait plus qu'à trouver une communauté qui a ce type de projet. "Ce sont aux villages et aux groupes de villageois de vouloir se lancer dans le tourisme et de s'organiser pour développer une offre communautaire". C'est eux qui sont à l’initiative, qui gèrent l’activité et se partagent les taches et les bénéfices" explique Céline.
Après quelques années et un appel d’offre de la Région abandonné, elle apprend que l'association Walyku du village Favard a un projet de ce type… "Quand j'ai rencontré le Président (Francky Joan, ndlr) en juin 2013, il m'a parlé du projet touristique de leur association, projet soutenu par l'ensemble du village". Une première en Guyane !
"Il y a déjà de la demande et une activité existe déjà puisqu'il arrive que des gens soient accueillis au village (…) mais l’association Walyku a pour projet de se professionnaliser afin de proposer de vraies prestations liant découverte culturelle et de la nature avec qualité d’hébergement" assure Céline.
altPeupl'en Harmonie et Walyku ont donc coopéré pour monter le 1er projet touristique communautaire en Guyane. En réalité c’est par le bais de l'association APROSEP qui porte le projet pour le compte de l’association Walyku que Francky et Céline ont commencé le travail de montage du projet du village Favard début mars. Ils ont entamé la 1ère étape du projet : "faire une enquête auprès de l'ensemble des habitants pour connaître leur réalité de vie, les problématiques du village et la sensibilité de chacun et chacune sur l'activité touristique." Ensuite il s’agira de faire une étude de ce marché mais aussi de former et d’emmener les futurs acteurs de l’offre découvrir le secteur du tourisme en Guyane. "A terme, une dizaine de personnes du village seront acteurs de cette offre touristique (…) Mais l’activité touristique fera indirectement travailler les producteurs de couac, les pêcheurs, les artisans, etc. L'ensemble du village va en bénéficier" explique Céline.
Le projet vient d'éclore… il va falloir le suivre de près, car il risque de faire des émules dans d'autres villages autochtones !
Les prestations proposées ce weekend sont une première pour l’association Walyku qui commence ainsi à proposer officiellement des circuits de découverte de leur culture et de leur environnement. Les bénéfices réalisés seront redistribués entre les 15 acteurs de l’offre proposée.
Alors si vous souhaitez rencontrer Céline Laporte et Francky Joan, et découvrir ce projet unique (pour le moment !) de tourisme communautaire en Guyane, rendez-vous à Roura ce samedi, ils y donneront tous deux une conférence à 16h sur le concept du Tourisme communautaire et la démarche du village Favard… ES

reflex973

 

sagip