cyphoma

 
Edition du mardi 23 décembre 2014
Numéro 1054 - www.lekotidien.fr
Edito - Eric Zemmour serait-il le bouffon ultime d'une société sans repères ?
altOui bouffon ! Bouffon triste mais bouffon quand même que celui qui caracole au top des ventes de livres en cette fin d'année et qui va encore relancer son business par l'extraordinaire publicité faite autour de son éviction de la chaîne I-Télé.
Tous sont de sortie pour le défendre ou l'attaquer au nom de la liberté d'expression, de la démocratie, du combat contre le racisme et pour les Droits de l'Homme, il n'y a guère que la SPA pour ne pas encore avoir fait connaître sa position sur ce limogeage de ce monsieur qui, de toute façon, n'a plus besoin de cette tribune pour faire tourner à plein rendement sa petite entreprise.
Comme d'autres parlent de la cuisine du terroir ou de l'histoire de France, lui se sert des peurs françaises (de l'étranger, de l'avenir, de la mondialisation…) pour mettre son intelligence au service de son portefeuille. On peut en effet imaginer que les quelques 400.000 livres vendus lui rapporteront quelque menue monnaie (un petit million d'euros ?) même si parmi tous ces lecteurs on estime à moins de 10% ceux qui l'auront lu jusqu'au bout.
Si les idées d'Éric Zemmour sont rétrogrades, polémiques, voire dangereuses, le meilleur moyen de le faire taire est de ne pas lui donner une importance qu'il ne mérite pas mais là c'est aller contre le marché.
Eh oui, c'est un "bon client", il suffit de voir les audiences des émissions où il débat avec Cohn-Bendit ou Mélenchon…
Eh oui, M. Zemmour est un beau parleur qui sert la soupe de ses admirateurs et de ses détracteurs avec un discours suffisant qui assène des vérités et n'accepte aucune contradiction.
C'est le retour de la pensée unique et de l'histoire réécrite par un Monsieur dont j'espère qu'il ne sera pas, un jour, le ministre de la culture ou le conseiller d'une présidente bleue marine… Non, ce que l'on peut espérer c'est qu'il reste à sa place, au 19ème siècle… TM
 

rdi

 

guyane1ere

 
Rames-Guyane 64 jours, 2 heures et 48 minutes pour Antonio De La Rosa
altEn voilà déjà un ! Hier matin aux îles du Salut (vers 11h), l'espagnol Antonio De La Rosa a franchi en vainqueur la ligne d’arrivée de la 4ème édition de Rames Guyane. Le rameur a mis 64 jours, 2 heures et 48 minutes pour rallier la Guyane depuis Dakar d’où il s’était élancé le 18 octobre dernier en compagnie de 17 autres concurrents.
Antonio devient ainsi le premier Espagnol à inscrire son nom au palmarès de cette course. Il succède à Romain Vergé (2006), Patrick Hoyau (2009) et Pascal Vaudé (2012). Après les abandons de Pascal Tesnière, Harry Culas et Olivier Ducap (victime d'une infection au talon, il a été rapatrié par hélicoptère vendredi, à environ 160 milles nautiques de l'arrivée), 14 rameurs demeurent encore en course. Le Nantais, Laurent Etheimer, actuellement second est attendu ce matin sur la ligne d'arrivée. "Les arrivées s’enchaineront tout au long de la semaine" ont assuré les organisateurs.
Cette 4e édition, partie à une date peu évidente en termes de conditions météorologiques, aura de loin été la plus longue (et ce n'est pas terminé !). Vents et courants contraires auront tout d'abord obligé la majorité des skippers à rester auprès des côtes sénégalaises, puis les auront contraints à d'éternelles "boucles" pour tenter de se rapprocher des côtes guyanaises.
Le vainqueur – sportif accompli et friand de ce genre de compétitions – aura finalement fait le choix gagnant puisqu'il n'a pas suivi le chemin le plus court pour atteindre l'Amérique du sud, mais est passé "plus au sud", et a ainsi pu éviter les nombreuses contraintes rencontrées par ses concurrents. Actuellement se battant pour la 3e place, Salomé Castillo et Jean-Pierre Lasalarié (du Team Guyane). Harry Culas a quant à lui bien reçu son ravitaillement et pourra rentrer "sain et sauf" à la maison…
Un grand bravo au vainqueur, et bon courage aux suivants !
 
Guyane La Gabrielle fait des rotations supplémentaires !
altLe bac international La Gabrielle va devoir répondre à la forte affluence de touristes guyanais qui souhaitent aller passer les fêtes au Suriname cette semaine. Ainsi, la DEAL a décidé de proposer de plus nombreuses rotations de son bac les mercredi 24 et mercredi 31 décembre, toute la matinée. Depuis St-Laurent, la navette se fera toutes les heures à partir de 7h jusqu'à midi, avec deux dernières rotations à 12h et 14h (et en décalé de 30 minutes supplémentaires depuis Albina : 7h30-14h30).
"Afin d'assurer une meilleure sécurité à l'ensemble de l’équipage et des navigants en limitant les risques il est recommandé aux usagers de s’acquitter de leur dû par carte bancaire. En effet le bac « la Gabrielle » est désormais équipé d'un terminal de paiement" a par ailleurs noté la DEAL dans son communiqué.
 
Pour retrouver nos annonceurs cliquez sur le lien sous l'image.

alt
http://goo.gl/FviU0J

 
Communiqué

Le marché de Noël de Macouria aura lieu le mardi 23 décembre de 16 h à 19 h. Des artisans seront présents lors de ce marché. Le marché du Nouvel an aura lieu le mardi 30 décembre de 16 h à 19 h. (annulé les jeudis 25/12 et 1/1)
 
 

digicel

 

entredeux

 

chikungunya

 

ATG

Guyane – Fin de conflit à la DEAL…
altLe syndicat UTG de la Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DEAL) en Guyane avait donné un préavis de grève en novembre, pour protester contre la diminution de salaire de 2,7% voulue par le ministère du développement durable (soit 1.200 euros de moins par an en moyenne), et contre le remboursement des "trop-perçus" depuis 2 ans, qui d'après le secrétaire général UTG DEAL, Louis-Joseph Juste, pouvait impacter les salariés "de 500 à 4.000 euros".
Jeudi soir, la direction et l'intersyndicale UTG-FO sont tombés d'accord pour la mise en place d'un "moratoire" qui permettra "d'annuler les effets des indûs sur la rémunération des agents concernés", à savoir, le remboursement des "trop-perçus" payés pendant de nombreuses années par le ministère, dès le mois de janvier. Le ministère s'est également engagé à "porter en interministériel la demande d'un dispositif de maintien pérenne du niveau de rémunération", permettant aux ouvriers de l'ancienne DDE de ne pas voir leurs salaires baisser.
Après la signature de cet accord avec le directeur Denis Girou, les différents accès aux sites de la DEAL qui étaient bloqués depuis lundi dernier ont été libérés. Si du côté des grévistes, la satisfaction était de mise, ceux-ci ont assuré vouloir "rester vigilants", et pourraient reprendre leur mouvement si les promesses ne sont pas tenues…

Le Graine Guyane et la Réserve Naturelle Régionale Trésor cambriolés
Dans la nuit de jeudi à vendredi, le local des deux associations a été victime du vol de ses équipements (matériel de terrain et électronique). "Ce sont des années de travail et tout l'investissement moral des salariés et bénévoles qui ont été touchés" s'est consterné le réseau Graine Guyane, qui regroupe une trentaine d'associations d'éducation à l'environnement.
Guyane – L'or n'a pas fini de faire tourner les têtes…
altAlors que vendredi, l'Etat et les Forces Armées en Guyane présentaient le bilan 2014 de la lutte contre l'orpaillage illégal en Guyane, avec notamment 52 sites recensés en moins (plus que 433 au 17 novembre contre 485 au 1er juillet), et le renforcement de la coopération transfrontalière avec le Brésil et le Suriname, l'entreprise Auplata "bondissait" de 7 points la veille, après avoir annoncé la finalisation de la construction de son "unité pilote de traitement de minerai par cyanuration des concentrés aurifères" à Rémire-Montjoly.
Les premiers essais de ce site "test", qui "permettrait d'augmenter la production aurifère actuelle de l'ordre de 20%" sont prévus pour janvier 2015. Le Président d'Auplata, Jean-François Fourt, s'est félicité de "cette avancée stratégique", qui permet à son entreprise de "confirmer sa position d'acteur majeur et innovant (…) à la fois vis-à-vis des acteurs locaux mais surtout vis-à-vis des grands acteurs internationaux."
Dans les deux cas, ni l'Etat ni la compagnie minière n'ont évoqué les pollutions qui peuvent accompagner cette exploitation, qu'elle soit légale ou pas… ES

Haïti a sa nouvelle Première ministre (par intérim)
altLa ministre haïtienne de la Santé Florence Duperval Guillaume a été désignée, ce dimanche, Premier ministre par intérim en remplacement de Laurent Lamothe, qui a démissionné il y a une semaine après des mois de crise politique.
Le mandat du Parlement haïtien actuel prendra fin le 12 janvier, mais le gouvernement de Michel Martelly a reporté les élections législatives et municipales qui étaient initialement prévues le 26 octobre, sans fixer de nouvelle date. L'opposition craint que la fin des activités parlementaires ne conduise Michel Martelly à gouverner par décrets.

jeunegueule

digicel

Guyane – Un Noël connecté…
Depuis quelques années les paquets au pied du sapin ont tendance à prendre de moins en moins de place (jeux vidéo, consoles portables, DVD, CD…) et il semble que l'avenir les réduisent encore un peu plus avec l'arrivée des objets connectés et une miniaturisation toujours plus poussée. La Guyane n'échappe pas à cette évolution et nombreux seront les gadgets liés à votre téléphone mobile.
Gadget ou cadeau utile ?
altA cette question Michel Bel Ange, responsable de la boutique Orange du centre commercial de Montjoly, nous a répondu par l'engouement suscité: "Si certains sont des gadgets, comme la perche télescopique pour selfies ou le porte clés qui vous rappelle où il se trouve, d'autres sont sur le registre de l'utilité voire de la sécurité comme les kits bluetooth qui permettent de connecter votre smartphone dans votre véhicule. Il en va de même avec les montres qui permettent de ne plus avoir de téléphone en main, sans oublier celles qui accompagnent vos parcours sportifs avec rythme cardiaque, calories consommés ou encore surveillance de vos temps de sommeil..."
altIl faudra cependant se faire à l'idée que la Guyane devra encore attendre avant de voir arriver sur le marché les autres produits connectés destinés à la maison puisque ceux-ci sont en cours d'adaptation aux réalités techniques des DOM (les liens Téléphone fixe / Internet / Mobile). L'aspirateur ou le stylo intelligent, les ampoules connectées et tous les outils de gestion de la maison (du four à la gestion de la piscine en passant par l'alarme ou la climatisation, tout se fera bientôt par l'intermédiaire de votre smartphone) seront sans doute de la partie au prochain Noël.
Faites le compte mercredi soir et vous serez sans doute surpris de la présence de tous ces objets qui vous permettront peut-être de calculer le temps de cuisson de la dinde… TM
 
 
 
 
.
 

bureauvallee

 

ATG

 
Visite du Président de la FTPE Outremer en Guyane du 18 au 21 Décembre 2014

altM. NAGAM a terminé la visite de fin d’année des différentes fédérations OUTREMER par celle de la FTPE Guyane. Le bilan qu’il en tire en tant que président de la FTPE OUTREMER est plutôt positif car la fédération apparaît en 2014 comme l’une des organisations patronales la plus importante avec :
·       plus de 450 adhérents à la FTPE Guadeloupe
·       plus de 250 adhérents à la FTPE Martinique
·       près de 100 adhérents à la FTPE Guyane
·       la 1ère organisation patronale des 2 iles St Martin et St Barth après seulement 6 mois d’existence

Pendant son séjour, le Président NAGAM a été reçu par les chambres consulaires (Chambre de Commerce et d’industrie et Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Guyane) le jeudi 18 décembre puis par la Région Guyane le vendredi 19 décembre. L’objectif poursuivi par le Président NAGAM a été de confirmer les partenariats avec la FTPE et échanger sur les champs d’interventions et les actions qui intéresseront chacune des parties en 2015.
L’étape la plus importante de son séjour a été la rencontre avec les adhérents à la Chambre de Métiers le vendredi 19 décembre à 19h00, réunion qui a été animée avec talent par notre adhérent Jean-Albert VILLEROY. En cette fin d’année, les institutionnels (Etat, Région, Chambre des Métiers,..) présents dans le département ont confirmé leur soutien à la FTPE devant la trentaine d’adhérents présents à cette rencontre. Ce fut l’occasion d’accueillir M. Ringuet Maire de KOUROU, en tant que Président de la Communauté des Villes Ariane en 2015 afin d’échanger sur les partenariats à venir avec la FTPE Guyane dans le cadre de cette présidence.

formacom

acdtp

En dehors des institutionnels, la parole fut donnée à :
·       M. HIDAIR de l’AGCG (l’Association de Gestion et de Comptabilité de Guyane) pour présenter ses services aux TPE
·       Mme JACQUES-HIMMER pour GUYANE PIONNIERE (incubateur de chefs d’entreprise au féminin) pour présenter le nouveau magazine YANAGLAM (la Guyane au féminin) réalisé par Mme Paulette BUREL, disponible actuellement dans tous les rayons presse
altPour son discours clôturant la rencontre, M. NIQUET, SGAR Guyane s’est inspiré des valeurs de la fête de Noël en précisant qu’il s’est attaché aux valeurs universelles qu’elle porte bien au-delà du religieux. Tout un chacun a pu apprécier la rhétorique d’un discours dont l’accent a été mis sur les 3 valeurs ci-dessous pour mémoire :
·       Humilité car « si le Christ a pu naître dans un étable » nous devons avoir l’humilité d’accepter que chacun à son niveau apporte sa pierre à l’édifice et à ce titre les petites entreprises de Guyane ont leur rôle à jouer dans le développement de la Guyane
·       Fraternité car si « le Christ en devenant Homme à sceller sa fraternité avec chacun de nous », nous devons chacun de nous avoir le souci de de travailler tous ensemble car il y a inévitablement interdépendance entre les acteurs
·       Alliance car le « Christ en descendant sur terre est venu sceller une alliance entre Dieu et les Hommes » et en suivant cet exemple l’ensemble des acteurs économiques doivent convenir d’une alliance commune pour le développement économique de ce département dont les défis sont complexes e nombreux »

La soirée s’est terminé de fort belle manière autour d’un pot de l’amitié avec des cantiques de NOEL jusqu’à très tard dans la nuit, la FTPE étant aussi soucieuse du bien-être des chefs d’entreprises.
Valérie Vanoukia
Présidente de la FTPE Guyane
Communiqués

La CACL informe les usagers de son territoire que les collectes des Mercredi 24 et 31 décembre débuteront à 17h au lieu de 19h. Les collectes du 25 décembre et du 1er janvier restent inchangées. Il est demandé à la population de s’organiser en conséquence.
Les usagers sont invités à présenter leur bac à la collecte dès 17h, poignée tournée vers la chaussée. Les bacs doivent être remisés après la collecte. Il est rappelé que les cartons et emballages doivent être pliés et mis dans le bac à ordures ménagères. En cas de volume trop important, présenter le bac à la collecte suivante avec les volumes excédentaires. Les collectes de déchets verts et encombrants auront lieu aux heures et jours habituels.

Marie-Laure PHINERA-HORTH, Maire de la Ville de Cayenne, informe ses administrés de la tenue de la 1ère édition du "Brok'Vaval" La 1ère brocante du carnaval le samedi 10 janvier 2015, de 09H à 22H00, au Stade scolaire.
Sont sollicités pour participer à la 1ère édition du "Brok'Vaval" de la Ville de Cayenne, les corps suivants :
- Associations,
- artisans,
- couturières,
- stylistes,
- artistes,
- acteurs du carnaval.
Pour :
- brader,
- vendre à petits prix,
- échanger ou donner des objets ou accessoires du carnaval.
L'inscription est gratuite à la Direction des Affaires Culturelles et de la Coopération de la Ville de Cayenne du lundi au vendredi de 7h à 14h au 110 route de Montabo à Cayenne ou au 0594 35 20 51 Courriel : culture@ville-cayenne.fr Vous pouvez également télécharger le formulaire sur le site de la Ville : www.ville-cayenne.fr
Date limite des inscriptions : 6 janvier

lekotidien

 

cyphoma